Notre histoire

Nicolas Kiffer1897. A cette époque dans le bureau d’assurances de Nicolas KIEFFER, les polices sont écrites à la plume d’oie. Les écritures comptables sont effectuées debout devant des pupitres par des employés moustachus portant des manches de lustrine noires. Pour se rendre au siège de Strasbourg, il faut emprunter la diligence tirée par quatre chevaux, faire halte la nuit à Saverne !

1914 – 1945. Pendant les deux périodes d’occupation allemande, les contrats sont rédigés en langue allemande et c’est le droit allemand qui s’applique. Des périodes d’annexion dommageables car elles provoquent des pertes de portefeuille, jamais indemnisées. A chaque fois, il faut repartir à zéro. Aujourd’hui encore, l’Alsace et la Moselle conservent un régime spécifique tenant compte de ces situations passées.

1957 – 2011. Alfred KIEFFER prend la succession de son père Léon, brutalement décédé. Il interrompt ses études de médecine. A l’époque, il travaille avec sa sœur et un seul collaborateur.

Première agence « mécanisée » (système de cartes perforées), il anticipe et crée dans les années 70, avec six autres importantes agences Rhin et Moselle, l’ASSAGI, association qui met en place un système informatique commun et qui va servir de base au système de cette compagnie. Il devient l’assureur de référence des Houillères du Bassin de Lorraine, principal employeur régional mais aussi de nombreuses entreprises, collectivités territoriales et associations. Pendant 30 ans, il assure la présidence du Syndicat des Agents Généraux de Rhin et Moselle.

Alfred KiefferC’est durant cette période que le cabinet KIEFFER a connu une progression constante : vingt-cinq collaborateurs, cinquante sous-agents, 20.000 contrats, 12.000 clients dont 30 % de risques professionnels. L’agence innove et communique régulièrement sur les radios et télévisions locales. Des conférences sont organisées pour les clients-chefs d’entreprises sur des sujets d’actualité. Quand on lui demande les clés de sa réussite, Alfred KIEFFER répond : « 70 heures par semaine pendant 40 ans essentiellement consacrés à mon métier ».

2012. Après 53 ans d’activité, Alfred KIEFFER se retire des affaires ; ses trois enfants, Flavie, Sandra et Hervé créent une société de courtage, baptisée « ASSURANCES KIEFFER », qui poursuit l’activité de leurs père, grand-père et arrière-grand-père, forte de 115 années d’existence, aujourd’hui dirigé par Yorick et Vianney.